. . .

Tout savoir sur l’hivernage des dahlias

L’hiver approche à grand pas et la question de l’hivernage est mise à l’ordre du jour. Arracher vos dahlias, ces fleurs colorées qui égaient votre jardin, ou les conserver ? Telle est la question.

Le froid et l’humidité représentent des ennemis impitoyables pour vos plantations. Pour autant, un arrachage n’est pas systématique. Tout dépend des conditions climatiques de votre région.

Quand est-ce qu’il devient obligatoire de retirer les tubercules de terre ?

Le dahlia est la coqueluche du jardinier. Les différentes variétés offrent une palette de couleurs et de formes vivifiantes, indispensable pour avoir un beau jardin toute l’année.

Le dahlia a été importé du Mexique au XVIIIe siècle. C’est un végétal particulièrement frileux. Il a horreur du froid rigoureux. Dans les régions où le gel s’installe durablement, l’extraction devient obligatoire (température constante en dessous de -5°c). Il en est de même pour les sols gorgés d’eau. Ces fleurs raffolent des sols légers et poudreux. Le poids de la terre, infiltrée par des trombes d’eau, les étouffe et risque de les faire moisir.

Par contre, si toutes les conditions sont réunies, vous pouvez tout à fait abandonner vos végétaux sous votre parcelle. À condition d’en pailler la surface pour les préserver des gelées. Cette option a l’avantage de vous faire gagner du temps et de l’espace de stockage.

Les feuilles de vos dahlias commencent à noircir ? C’est le signe précurseur indiquant l’entrée en sommeil de vos bulbes. Il est temps de procéder à l’hivernage.

Comment arracher les dahlias ?

Nous vous conseillons de profiter des dernières chaleurs automnales pour retirer vos plants.

  • Sectionnez les tiges à 20 cm du sol à l’aide d’un sécateur. Si celles-ci s’avèrent coriaces, optez pour l’ébrancheur. S’il subsiste des fleurs, profitez-en pour constituer un joli bouquet.
  • Munissez-vous d’une fourche-bêche et retirez les souches avec ménagement. Il suffit d’enfoncer délicatement les dents. Prenez garde à ne pas endommager les racines. Puis, faites un mouvement d’avant en arrière jusqu’à ce que les racines apparaissent.
  • Débarrassez la souche de la quasi-totalité de sa terre. Secouez légèrement et retirez-les résidus terreux avec vos mains ou une brosse.
  • Retournez la plante pour enlever ce qui lui reste d’eau et apposez une étiquette.

Comment les conserver durablement ?

Pour se faire, il suffit de les déposer sur un lit de paille ou de sable dans des bacs ajourés. Puis, recouvrez l’ensemble de préférence avec de la tourbe sèche ou du fourrage.
Pour finir, procédez au stockage dans une cave ou un garage ventilé. Le local doit être à l’abri de la lumière, du gel et de la chaleur.

Gardez un œil attentif et surveillez que tout se déroule au mieux. Si des traces de moisissure apparaissent sur certaines, retirez-les immédiatement pour éviter la propagation.

Ce procédé vous permettra d’alterner la position de vos massifs et de recréer de nouveaux ornements. Vous pourrez également contrôler leur croissance et ainsi, garantir leur longévité. Enfin, vos dahlias seront préservés des attaques de limaces à la fin de la saison hivernale.

.